Blog thumbnail

Roadtrip dans l'Ouest Américain

Blog thumbnail

Roadtrip dans l'Ouest Américain

Le printemps dernier, avec la réouverture progressive des frontières, nous avions envie de voyager, comme plusieurs d'entre vous d'ailleurs! L'Europe nous tentait, mais c'était le meilleur moment pour aller découvrir l'Ouest Américain en voiture. Nous sommes donc partis à la fin avril pour un roadtrip d'un mois à la découverte des plus beaux paysages de l'Ouest Américain. Retour sur notre expérience, on vous partage les plus beaux coins visités avec notre itinéraire complet et notre budget pour ces 4 semaines de voyage!

 

L'itinéraire

Nous avions 1 mois devant nous et nous devions planifier un voyage sur la route qui compterait environ 12 000 km! La bonne nouvelle, comme nous étions au printemps et donc en basse saison, nous n'avions pas vraiment à réserver quoi que ce soit. Notre itinéraire était donc très flexible. La mauvaise, certains endroits, routes ou activités risquaient d'être encore fermés et ce que nous avons appris en cours de route, il ferait encore plutôt froid à certains endroits! Froid du style neige et gel! Dure à croire quand on s'en va dans le désert! Reste que nous étions bien préparés et que ça nous a bien servi, car il y a des endroits qui étaient aussi très chaud et ça aurait été vraiment insupportable en plein été dans le jour!

 

 

Le plan initial : parcourir les 3 000 km jusqu'à Denver au Colorado le plus rapidement possible et c'est à partir de là que le vrai voyage commencerait! D'ailleurs, pour ceux qui voudraient faire sensiblement le même voyage que nous, vous pourriez facilement prendre l'avion jusqu'à Denver et louer une voiture à partir de là. Si vous réussissez à trouver un vol et une voiture de location pas trop cher, ça peut vraiment valoir la peine.

Nous avions prévu 3 jours pour compléter la première partie du périple en faisant un petit détour par Chicago pour visiter rapidement la ville des vents. Une fois rendu à Denver, notre plan était de bifurquer vers le sud et d'aller visiter les Great Sand Dunes. Ensuite, directement l'Arizona et le sud de l'Utah pour ce qui s'annonçait le "highlight" de notre voyage! On parle ici des Monument Valley, Grand Canyon et autres! Ensuite, notre plan était de traverser le Nevada en s'arrêtant un peu à Las Vegas pour voir cette ville spectacle puis de se rendre au Mont Whitney, la plus haute montagne des États-Unis hors Alaska.

 

Après ça, le plan devenait un peu flou. On prévoyait aller voir les Séquoias et Yosemite en Californie, mais se rendrait-on jusqu'à l'océan Pacifique? Et, pour le retour, nous hésitions pour monter vers le nord et aller visiter Yellowstone ou bien rester plus au sud et visiter les coins de l'Utah et du Colorado que nous n'avions pas visités à l'aller. On vous présente le tout dans ce qui suit...

 

Côté dodo, on faisait comment?

Tout d'abord, côté logistique, nous avions prévu faire du camping et dormir dans la voiture assez régulièrement. Notre bonne vieille Mazda 3 hatchback offre un bel espace pour dormir lorsque les sièges arrières sont rabattus. Nous avions donc prévu beaucoup de matériel de plein air comme une tente, des sacs de couchage et des matelas de sol.

Lors de la traversée jusqu'au Colorado, nous dormions donc souvent dans les haltes routières le long de l'autoroute. C'est bien toléré aux États-Unis et nous n'avons eu aucun problème. Ensuite, nous réussissions souvent à trouver des endroits gratuits où nous stationner et dormir pour la nuit. Il y a beaucoup de National Forest et de BLM dans l'Ouest Américain et ce sont des territoires publics, un peu comme les terres de la couronne au Canada. C'est donc permis de s'y installer la plupart du temps, en prenant bien soin de laisser l'endroit intact, comme nous l'avons trouvé à notre arrivée.

Sinon, dans ce genre de voyage, nous prévoyons toujours quelques nuits dans des campings officiels où on peut prendre notre douche et dans des hôtels afin de recharger les batteries et faire le ménage dans la voiture. Généralement, à chaque 3 ou 4 jours, on se paie un peu de luxe question de rendre le voyage plus agréable! Quoiqu'on commence à être plus tolérants j'imagine, nous avons passé 5 jours avant de louer notre première chambre d'hôtel à Durango au Colorado. Il commençait à être temps!

 

Et pour la nourriture?

Bien sûr, on ne voulait pas manger au restaurant tous les jours. Ça coute cher et les fast-food, bien que pratiques, ne sont pas de grande qualité. Nous avions donc amené une glacière électrique réfrigérée qui se branche dans la voiture ainsi que des ustensiles de cuisine et un poêle au gaz. Ça nous permettait de passer à l'épicerie régulièrement et de garder nos produits au frais. On pouvait donc facilement se faire des repas plus élaborés et nous pouvions garder les restants. Le classique restait souvent une bonne grosse salade remplie de légumes!

Les restaurants nous ont quand même dépannés plusieurs fois, surtout lorsqu'on voulait sauver du temps.

 

Place au voyage : Le Colorado

Tout d'abord, on doit dire qu'on a été complètement conquis par le Colorado! Je ne sais pas si c'est parce qu'on n'avait pas vraiment regardé les choses à faire là, mais les montagnes sont incroyables! Le paysage change aussi toutes les heures. On passe de la neige en montagne aux plaines puis au désert de sable en très peu de temps. Il y a de tout! De la chaleur, du froid, des montagnes de ski, des randonnées folles, des micro-brasseries, de l'altitude pour s'acclimater, des rivières pour le rafting, du vélo de montagne, du golf, etc. Et tout ça en même temps!

Parlant de randonnées folles, nous avons découvert la liste des 14ers, comme la liste des 4000 Footers de la Nouvelle-Angleterre. Il s'agit de la liste de toutes les montagnes de plus de 14 000 pieds (Fourteeners). 14 000 pas 4 000! On parle de montagnes de plus de 4 267 mètres d'altitude! Et il y en a plusieurs! Bien que ce soit en Alaska qu'on retrouve les plus hauts Fourteeners, c'est au Colorado qu'on en retrouve le plus aux États-Unis. Sur les 96 répertoriées au pays, 53 sont situées au Colorado! Inutile de vous dire que chaque sortie pour gravir une de ces montagnes est une expédition! On n'en combine pas 3-4 par jour comme c'est possible parfois avec certaines montagnes de la Nouvelle-Angleterre.

C'est donc avec une de ces montagnes que nous avons commencé le voyage! Le Pikes Peak, une montagne de 4 302 mètres d'altitude, est généralement accessible en voiture lorsque les conditions le permettent. Par contre, de Novembre à Mai, elle est fermée à différentes altitudes selon les quantités de neige. Nous avons pu tout de même nous rapprocher du sommet avant d'amorcer notre randonnée dans la neige. Ce ne fut pas facile, surtout que nous n'étions pas acclimatés du tout à l'altitude. Mais c'est fait, un premier Fourteener coché sur la liste!

Nous avons ensuite continué notre road trip vers le sud en passant par Colorado Springs et le Garden of the God. Une randonnée facile et gratuite à faire absolument! Puis, direction le Great Sand Dunes National Park où nous avons pu découvrir pour la première fois de notre vie des dunes de sable. Pour vrai, c'est un des plus beaux paysages que j'ai vu, avec les montagnes enneigées en toile de fond. Tôt le matin, il n'y avait personne et c'était sensationnel!

Nous avons ensuite fait escale à Durango pour emprunter la Million Dollar highway. Nous sommes passés par Ouray et Telluride, un village de ski très touristique en plein coeur des montagnes. Ensuite, de retour au sud pour passer une nuit sur les plateaux du Mesa Verde National Park. Une randonnée au coucher du soleil nous a fait découvrir des falaises et un panorama à couper le souffle!

 

Le Nouveau-Mexique et l'Arizona

Le Colorado venait de mettre la barre haute, très haute! Mais, en arrivant en Arizona, le décor changea radicalement, encore une fois! En fait, nous sommes tout d'abord passés par le Nouveau-Mexique quelques minutes, le temps d'aller voir le Four Corners Monument, le seul endroit aux États-Unis où la frontière de 4 États se rencontre en un seul point.

Puis. rapidement, on est entrés dans le désert de l'Arizona. La végétation se faisant de plus en plus rare, remplacée par de hautes colonnes de pierres rouges un peu partout! Bienvenue dans la Monument Valley! Situées en terres autochtones Navajo, ces formations rocheuses naturelles sont franchement impressionnantes. Plusieurs sont visibles de la route, mais le mieux est d'aller se promener dans la réserve où les Navajo demandent un droit d'accès. Le point de vue au coucher du soleil est un classique ici si on se fie aux attroupements de photographes rencontrés!

L'arrêt suivant fut le Grand Canyon. Bien sûr, nous en avions déjà entendu parler, mais on ne connaissait à peu près rien de ce parc national. Franchement, on aurait dû prévoir plus de temps ici! Il y a carrément une petite ville à l'intérieur du parc du côté sud et c'est vraiment bien organisé. Bien que non recommandé pour une randonnée d'une journée, nous avons descendu jusqu'au Fleuve Colorado dans le fond du Grand Canyon. C'était juste époustouflant! La prochaine fois, on y viendra pour camper ici, au fond du canyon. Nous ferons peut-être la traversée jusqu'au côté nord.

Dernier arrêt en Arizona, le Horseshoe Bend. Il ne s'agit pas d'une longue randonnée, mais plutôt d'un point de vue à quelques centaines de mètres de la route. Reste que les 10$ pour voir ce point de vue à couper le souffle valent la peine!

Il restait le fameux Antelope Canyon à voir ici, mais nous avons préféré passer notre tour. Bien que ça semble être le plus beau Slot Canyon (Canyon en fente et étroit) aux États-Unis, c'est aussi un endroit ultra touristique et géré par le peuple Navajo qui charge très cher pour une courte visite guidée à la file indienne avec un tas d'autres personnes. Comme on préfère les endroits méconnus et plus libres, nous avons trouvé un autre Slot Canyon où l'on pouvait déambuler seuls, aussi longtemps qu'on le voulait!

 

L'Utah, un décor de film

C'est donc en Utah que nous avons trouvé un superbe Slot Canyon à explorer librement. En fait, il fallait un permis que nous avons obtenu facilement le jour même sur le site de https://recreation.gov au coût de 7$. Nous avons vraiment adoré cet endroit, même s'il était situé au bout d'une longue route de gravier cahoteuse. C'est dans le même coin que l'on retrouve aussi The Wave, une formation franchement impressionnante mais qui est très fragile et dont l'accès est limité. Obtenir un permis pour cet endroit relève d'un vrai parcours du combattant! On vous épargne les détails, nous n'avons pas tenté le coup.

Ensuite, nous avons mis le cap vers 2 des plus beaux parcs nationaux des États-Unis : Bryce Canyon et Zion! Ils sont complètement différents et valent certainement le détour. Bryce Canyon est constitué d'une multitude de tours de sable rocheux semblables à des Hoodoos, d'arches et de canyons. Il y a de nombreux points de vue mais le mieux est de descendre dans le canyon où il est possible de marcher des heures carrément au travers de toutes ces formations rocheuses! Incroyable!

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le Parc National de Zion où nous avons passé 2 jours à faire littéralement toutes les randonnées qui étaient possibles lors de notre passage! Nous nous ne sommes pas aventurés très loin dans l'arrière-pays où il est possible de faire du camping sauvage complètement seuls au monde, mais nous avons exploré toute la section le long de la vallée de la Virgin River, jusqu'à The Narrows, un sentier qui emprunte la rivière. Nous avons même fait du vélo sur la route fermée aux voitures et, surtout, nous avons réussi à obtenir notre permis pour accéder au fameux Angels Landing! Bref, ce parc est un de nos coups de coeur du voyage!

 

Escale au Nevada

Nous avions prévu un arrêt dans la ville du vice : Las Vegas. Jessica m'avait parlé de comment cette ville est spéciale et qu'il fallait voir ça au moins une fois dans sa vie! Nous avons donc loué un hôtel pour 2 nuits sur la Strip, la rue principale de Las Vegas. Pour vrai, c'est fou! La ville est un spectacle et les casinos, ouverts 24h sur 24 sont partout, dans chaque hôtel! Le soir, tout le monde se rassemble au centre-ville et c'est l'opulence! C'est quelque chose à voir!

 

Nous avions aussi prévu quelques randonnées dans les environs, mais nous avons préféré nous reposer un peu, noua ravitailler et faire faire un changement d'huile sur la voiture! Notre objectif de faire le Mont Whitney approchait à grands pas! Il faisait aussi très chaud, alors la piscine de l'hôtel était plutôt attirante!

 

La Californie est un état incroyable

Bien que nous n'ayons vu qu'une petite partie de la Californie, on peut clairement affirmer que c'est un des plus beaux états des États-Unis. Comme au Colorado, on y trouve de tout mais en plus, il y a l'océan et le climat qui vient avec! Bref, on pourrait faire un voyage seulement pour voir la Californie et ce serait fabuleux!

Notre première destination ici était le Mont Whitney, la plus haute montagne des États-Unis hors Alaska, qui culmine à 4 417 mètres. Une de nos déceptions du voyage cependant fut de passer trop vite sur Death Valley. En fait, à cause de la météo qui s'annonçait très peu favorable pour l'ascension, nous avons dû devancer notre expédition du Mont Whitney, nous forçant à passer très rapidement le Parc National de Death Valley. Nous devrons y revenir, tout comme au Mont Whitney d'ailleurs, car notre ascension s'est soldée par un échec. En gros, notre tente est partie au vent en pleine nuit au Trail Camp, à 3 700 mètres d'altitude.

Après cette mésaventure, nous avons fait un grand détour par le sud pour contourner la Sierra Nevada et atteindre le Sequoia National Park. En nous y rendant, nous avons arrêté dans une petite fête sur une ferme locale pour apprécier un spectacle et cueillir des bleuets en plein mois de Mai! La Californie, c'est aussi des vergers et des fermes à l'infini! Le climat doux y est pour quelque chose!

C'est complètement différent dans les montagnes où les Séquoias géants poussent. Ici, il fait froid! À peine 4-5 degrés au beau milieu d'une journée ensoleillée du mois de Mai. Par contre, le décor forestier est incroyable! Les arbres ici, c'est la démesure!

Nous avons ensuite hésité entre nous diriger tout de suite vers Yosemite ou bien nous rendre jusqu'à l'océan et compléter la traversée du continent! Finalement, c'est l'appel de la chaleur et des plages qui a remporté. La côte Californienne est magnifique et c'est aussi ce qui la distingue! Par contre, tout est cher, car il y a beaucoup de monde. C'est aussi plus difficile de trouver des endroits où dormir gratuitement. C'est pourquoi nous avons loué une chambre d'hôtel à San Francisco.

Après avoir visité le Golden Gate et les autres attraits de la ville, nous avons finalement amorcé la route du retour.

Nous nous sommes tout d'abord arrêtés 2 jours au Parc National de Yosemite, un vrai paradis de l'escalade et de la randonnée! L'ambiance est vraiment relax et on déconnecte complètement, du moins en basse saison quand il n'y a pas trop de monde. Nous avons loué un terrain de camping au Camp 4 et nous avons fait plusieurs randonnées dans le parc. Ce fut l'un de nos préférés.

En revenant, nous avons traversé la Sierra Nevada où la neige régnait encore en altitude! Finalement, nous avons fait une petite escale au Lake Tahoe. Nous avons découvert une ville charmante et pleine de potentiel. À visiter!

 

Le retour par l'Utah et le Colorado

Sur le chemin du retour, il restait encore plusieurs choses à voir et nous n'étions pas encore fixés sur notre itinéraire. Le temps commençait toutefois à filer donc nous avons pris la décision de rester au sud et de remettre Yellowstone pour un prochain voyage spécifique au Nord-Ouest des États-Unis.

En arrivant en Utah par l'autoroute 80, nous avons été estomaqués de voir ce désert de sel à perte de vue où les gens festoyaient autour de feux de camp au coucher du soleil. Nous avons donc décidé d'arrêter ici pour y dormir et nous nous sommes réveillés dans un décor indescriptible le lendemain matin! C'était fou! Je n'ai jamais vu quelques chose comme ça de ma vie! Dépaysement total! Je n'avais jamais entendu parler des Bonneville Salt Flats, mais c'est clairement à ajouter à votre bucket list!

 

Puis, nous avons continué notre chemin pour voir le Great Salt Lake et visiter la ville des mormons : Salt Lake City. Nous avons ensuite mis le cap sur 2 parcs nationaux qui nous restaient à voir en Utah, les Canyonlands et Arches National Park. Les 2 sont à voir mais j'ai eu un petit faible pour Arches qui nous a impressionnés avec ses multiples rochers troués, dignes du Rocher Percé! Attention, il faut réserver son accès et c'est l'un des parcs les plus populaires des États-Unis.

Après avoir fait un court détour par Moab, le paradis du vélo de montagne, nous avons remonté le fleuve Colorado pour retrouver l'état du même nom.

Nous avons pris une petite pause dans un hôtel près de Vail avant d'amorcer la traversée finale du retour. Nous aurions aimé visiter le Rocky Mountain National Park, mais la route le traversant était encore fermée.

Nous avons tout de même fait une petite escale dans la magnifique ville de Boulder où tout le monde vit au rythme du plein air!

 

Le budget de notre voyage

Vous nous connaissez, on aime découvrir le plus de choses possible avec le plus petit budget possible. C'est d'ailleurs pourquoi nous avons choisi de nous rendre dans l'Ouest Américain en voiture plutôt qu'en avion et qu'on a souvent dormi dans l'auto. Au total, nous avons dépensé 3 738$ pour ce voyage de 2 personnes d'une durée d'un mois à l'autre bout du continent. On a aussi compté la nourriture, mais généralement on le déduit de notre budget car il aurait quand même fallu vivre si on était resté à la maison. On pourrait facilement enlever le 600$ d'épicerie du voyage car on l'aurait dépensé quand même chez nous. Bref, ça nous rapproche du 3 000$ pour le voyage complet, c'est vraiment pas si pire que ça!

Voici le tableau de nos dépenses par catégorie :

Restaurant 565,38 $
Épicerie 606,90 $
Essence 1 260,51 $
Hotels 483,85 $
Camping 125,65 $
Attractions 271,50 $
Voiture 110,48 $
Autres 362,63 $
TOTAL 3 738,50 $

Comme on s'y attendait, c'est l'essence qui a coûté le plus cher même si, aux États-Unis, le prix de l'essence est souvent 20 à 40% moins cher qu'ici. Reste que ça revient sensiblement au même prix qu'un billet d'avion aller-retour pour 2 de Montréal à Denver. Oui, il faut compter l'usure de la voiture que je n'ai pas incluse dans le calcul des dépenses mais, sachant qu'on aurait dû louer une voiture sur place pour 1 mois et qu'il aurait quand même fallu mettre de l'essence pour 6 000 km, ça restait bien plus économique. Sans compter qu'on peut se permettre d'apporter avec nous plus d'items utiles comme notre glacière réfrigérée ou notre poêle au gaz. Bref, comme nous avions le temps, c'était un choix facile.

 

Conclusion

L'Ouest Américain est vraiment un endroit à découvrir un jour! Après avoir visité plusieurs fois l'Ouest Canadien, nous étions vraiment prêts à aller au sud de la frontière. En plus, la saison du tourisme est plus longue là-bas à cause du climat plus doux. Bref, nous recommandons à quiconque de mettre ce voyage à son agenda, surtout que ce n'est pas si loin et compliqué à organiser!

Dans ce texte, nous ne pouvions entrer dans les détails de chaque endroit ou randonnée que nous avons visités lors de ce voyage. Si vous avez des questions ou que vous voulez en apprendre davantage, allez voir notre page Facebook https://facebook.com/4000hikes ou écrivez-nous. Vous pouvez aussi poser vos questions en commentaires plus bas!

Maintenant, que nous sommes revenus au Québec, quelle sera notre prochaine destination?

Comments ( 4 )

Linda Bellerose

Merci beaucoup de ce compte-rendu. J'y suis déjà allée une fois et nous prévoyons retourner au printemps prochain (ou automne)
Mais là, vous m'avez accrochée et je crois que le voyage que je prévoyais s'inspirera beaucoup du votre
Un grand merci!

    4000 Hikes

    Merci beaucoup! C'est toujours plaisant de voir que le temps qu'on met à prendre ces photos et créer ces articles sert à d'autres personnes! Bon planification et n'hésitez pas si vous avez des questions. 🙂

Cyndie villeneuve

Vraiment tres inspirant
Pour dormir dans l'auto en UTAH vous parlez des BLM comment on peut savoir oû on peut dormir sans problème
Près des parcs Nationaux zion, Bryce, cannyonland, et a Moab
Existe il une carte avec des rues autorisées ou des lieux précis ?
Merci

    4000 Hikes

    Merci Cyndie! Pour la carte officielle des BLM, vous pouvez vous rendre ici : https://webmaps.blm.gov/program_apps/BLM_Natl_Recreation_Opportunities/

    Vous pouvez aussi chercher pour les National Forest.

    Sinon, la façon la plus simple est d'utiliser l'application iOverlander. Faut faire attention car ce ne sont pas tous les endroits répertoriés qui sont légaux mais en lisant les avis pour chaque endroits, on s'est bien débrouillé avec ça!

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping cart

0

Votre panier est vide.

Hit Enter to search or Esc key to close