Mont Vallières de Saint Réal

Gaspésie en hiver : 5 idées de randonnées à couper le souffle

Mont Vallières de Saint Réal

Gaspésie en hiver : 5 idées de randonnées à couper le souffle

Vous pensez aller en Gaspésie l'hiver prochain? C'est vraiment une bonne idée! Le panorama hivernal de la Gaspésie me rappelle quelque peu les Rocheuses, car plusieurs montagnes sont dénudées d'arbres et recouvertes de neige. On se croirait vraiment dans un décor de hautes montagnes. C'est encore plus dépaysant qu'en été!

Par contre, si vous avez commencé à faire vos recherches, vous vous rendrez bien compte que plusieurs sentiers que vous étiez habitués de faire l'été sont fermés en hiver. Et c'est pour une bonne raison : la protection du caribou. En effet, ce cervidé en voie de disparition dans la péninsule Gaspésienne est encore plus à risque en hiver. C'est pourquoi certains secteurs sont interdits d'accès.

 

Lac aux américains
Le lac aux Américains en hiver

 

Que reste t-il alors comme alternative pour voir ces magnifiques montagnes? Une panoplie d'options! Et voici un petit top 5 qui devrait vous guider dans l'élaboration de votre prochain voyage là-bas!

Tout d'abord,  je vous suggère fortement de trouver un hébergement dans le coin de Ste-Anne-des-Monts ou encore directement dans le Parc National de la Gaspésie. Vous serez ainsi vraiment proche des montagnes pour en profiter pleinement! À Ste-Anne-des-Monts, vous aurez en prime le bord de mer qui peut être très joli en hiver!

 

Fleuve St-Laurent
Le fleuve St-Laurent sur le bord de la 132

 

1. Mont Ernest-Laforce

La première suggestion que j'ai pour vous est sans doute celle qui offre le meilleur rapport difficulté/vue. C'est d'ailleurs le premier endroit où j'ai fait une rando lorsque je suis allé pour la première fois en Gaspésie l'hiver. La route, qui est déneigée depuis quelques années seulement, permet d'atteindre le stationnement du Mont Ernest-Laforce à bonne altitude déjà. Ainsi, le sentier pour se rendre au sommet est beaucoup plus court et le dénivelé est assez bas. Il s'agit donc de la randonnée parfaite pour une introduction aux montagnes Gaspésiennes ou lorsque vous n'avez pas beaucoup de temps.

 

Le Mont Ernest Laforce par un après-midi nuageux
Le Mont Ernest Laforce par un après-midi nuageux

 

C'est aussi le meilleur endroit dans le parc pour observer les orignaux en hiver. Plusieurs individus passent littéralement tout l'hiver là et j'en ai vu presqu'à chaque fois que j'y suis allé! C'est vraiment majestueux de les voir tout bruns parmi cette neige blanche!

Un orignal qui se reposait dans la neige
Un orignal qui se reposait dans la neige

 

Le sentier fait une petite boucle de 4.3 km et compte 185 mètres de dénivelé. Il est classé comme facile et les frais d'accès au Parc National de la Sépaq sont en vigueur.

 

2. Mont Hog's Back

Un paradis pour les skieurs, le Mont Hog's Back en offre plein la vue! Tout juste en dehors du parc, il est situé dans la Réserve faunique des Chics-Chocs, donc les chiens sont les bienvenus! Le sentier pour monter au sommet est partagé avec les skieurs, comme c'est souvent le cas en Gaspésie, et celui-ci est court mais raide! Il faut donc faire attention aux skieurs qui reviennent de faire leurs descentes.

Les arbres enneigés au Mont Hog's Back
Les arbres enneigés au Mont Hog's Back

 

Comme je vous disais, la montée est assez abrupte, donc on se retrouve rapidement dans les champs de neige. À l'embranchement, je vous suggère de passer prendre la gauche qui est un peu facile à mon avis. Une fois arrivé au sommet, la vue sur le Mont Albert est époustouflante! Si la météo n'est pas de la partie, les conifères enneigés seront un bon prix de consolation. Ceux-ci sont merveilleux en plein hiver!

Attention toutefois, vous serez en plein terrain avalancheux. Les pentes sont abruptes et dénudées d'arbres, ce qui favorise le déclenchement d'avalanches. S'il vient de tomber une grosse bordée de neige, ce n'est peut-être pas le meilleur moment pour aller sur cette montagne. Pour le reste, vous serez sans doute sortis de votre zone de confort, surtout sur la crête du versant Est qui est franchement intimidante! Bref, un beau défi à mettre sur votre liste!

 

Le versant Est du Mont Hog's Back
Le versant Est du Mont Hog's Back

 

Le sentier fait 6.1 km et 433 mètres de dénivelé et est classé comme difficile. Les frais d'accès à la Sépaq sont en vigueur, mais les chiens sont acceptés.

 

3. Mont Olivine et la Grande Cuve

Pour la meilleure vue dans les Chics-Chocs, ne cherchez pas plus loin! Par une belle journée ensoleillée, le sommet du Mont Olivine offre un panorama incroyable sur le Mont Albert et ses pentes enneigées.

 

Mont Olivine
La vue sur le Mont Albert est vraiment incroyable!

 

Pour faire cette montagne, il est possible de partir du Centre de service, mais je vous suggère fortement de partir du stationnement du ruisseau Isabelle. La distance et le dénivelé y seront moindres et vous pourrez donc facilement ajouter un petit détour vers le refuge du Mur des Patrouilleur ou même vous aventurer plus loin encore dans la vallée vers la Grande Cuve.

 

La Grande Cuve du Mont Albert
La Grande Cuve du Mont Albert

 

Si vous voulez vous sentir dépaysés, c'est vraiment cette dernière option que je vous suggère. À noter que votre forme physique doit vous le permettre car, bien que l'aller-retour jusqu'au Mont Olivine soit assez court, si vous ajoutez la Grande Cuve à votre itinéraire, on parle d'un 20 km et 800 mètres de dénivelé. En raquettes, ça commence à faire beaucoup! Par contre, vous serez récompensé par un panorama extraordinaire. Vous serez littéralement entouré de montagnes et vous aurez l'impression de vous trouver bien loin de chez-vous!

 

La vallée du Mont Albert en hiver
La vallée du Mont Albert en hiver

 

Sinon, la boucle jusqu'au refuge est très bien aussi et cela vous permettra de vous réchauffer un peu. Vous aurez même peut-être la chance de voir des skieurs dévaler l'impressionnant Mur des Patrouilleurs, un secteur désigné de ski hors-piste.

 

Le refuge du Mur des Patrouilleurs
Le refuge du Mur des Patrouilleurs

 

L'aller-retour du Mont Olivine par le stationnement du ruisseau Isabelle fait 8.7 km pour 416 mètres de dénivelé le classant comme intermédiaire, mais vous pouvez ajouter des kilomètres en allant au refuge ou à la Grande Cuve. La plupart des randonneurs arrêtent au refuge; après cela vous rencontrerez donc surtout des gens en ski. Veillez à porter vos raquettes pour ne pas briser le sentier de randonnée alpine. Les frais d'accès de la Sépaq sont en vigueur et les chiens sont interdits.

 

4. Mont Richardson et Joseph-Fortin

En hiver, avec le Mont Jacques-Cartier fermé, le Mont Richardson est la plus haute montagne accessible en Gaspésie. Son ascension n'est pas de tout repos, car il faut ajouter quelques kilomètres au sentier estival comme la route menant au départ du sentier habituel n'est pas déneigée. Ainsi, le Mont Richardson est un très bon défi!

 

Le sommet du Mont Richardson
Le sommet du Mont Richardson

 

Comme il est plus difficile d'accès, le sentier est moins fréquenté. Vous aurez donc peut-être à ouvrir le sentier, surtout s'il a neigé peu de temps avant votre excursion. De quoi ajouter de la difficulté à ce défi! Comme récompense, il se peut fort bien que vous soyez seul au monde à son sommet. Quel bonheur de profiter de la tranquillité et des paysages ainsi!

 

Le route enneigé au début de la randonnée
Le route enneigée au début de la randonnée

 

La première partie de la randonnée se fait dans un sentier de ski de fond peu abrupt. Après 2 kilomètres, on rejoint l'embranchement vers le sommet. La montée devient vraiment intense après 1 ou 2 kilomètres. Les cuisses risquent de chauffer, surtout si vous êtes dans la poudreuse!

 

L'ascension dans la poudreuse
L'ascension dans la poudreuse

 

Éventuellement, les arbres se feront plus petits et vous arriverez au croisement du sentier qui mène au Mont Joseph-Fortin et qui offre une vue splendide sur le Mont Xalibu et le lac aux Américains. Il s'agit d'une boucle où n'y a pas vraiment de point culminant, mais le belvédère fait office de sommet! Pour certains, ce sera suffisant et vous redescendrez tranquillement vers votre voiture.

 

Le belvédère du Mont Joseph-Fortin
Le belvédère du Mont Joseph-Fortin

 

Pour les plus aventureux, la suite n'est pas de tout repos. D'abord, il faut redescendre vers un petit lac puis la montée finale s'amorcera. Celle-ci est abrupte et la dernière portion est complètement exposée. Les vents peuvent y être très intenses, comme lors de mon passage où les rafales approchaient les 100 km/h!

 

La montée finale du Mont Richardson
La montée finale du Mont Richardson

 

La vue est vraiment superbe au sommet. On y voit toutes les plus hautes montagnes de la région dont le Mont Jacques-Cartier au Nord-Est.

La randonnée hivernale jusqu'au Mont Richardson est classée difficile et est de 15.3 km pour 971 mètres de dénivelé. Vous ajouterez environ 2 kilomètres en allant faire la boucle du Mont Joseph-Fortin. Les frais d'accès à la Sépaq sont en vigueur et les chiens sont interdits.

 

5. Mont Vallières-de-Saint-Réal

Maintenant mythique, cette randonnée sur la plus belle crête du Québec est de plus en plus populaire. Et je vous assure que c'est encore plus beau en hiver! Il s'agit d'une randonnée plutôt difficile mais, comme la crête est composée de plusieurs sommets, il n'est pas nécessaire de se rendre au bout. La plupart des gens vont se contenter de faire le pic Sterling, le point culminant de la randonnée.

 

Mont Vallières de Saint Réal
La crête des Monts Vallières-de-Saint Réal au coucher du soleil

 

L'accès se fait par un petit stationnement en bordure de la route du Lac-Sainte-Anne dans la réserve faunique des Chics-Chocs. Le sentier est très abrupt au début et, croyez-moi, ça ne sera pas long que vous aurez chaud. Encore ici, il s'agit d'un sentier partagé avec les skieurs de hors-piste, donc faire attention lorsque ceux-ci redescendent.

 

Le premier sommet du Mont Vallières-de-Saint-Réal
Le premier sommet du Mont Vallières-de-Saint-Réal

 

Déjà, le premier sommet est époustouflant! On pourrait arrêter ici et ça battrait la majorité des randonnées au Québec! Mais pourquoi s'arrêter ici quand on peut faire durer le plaisir? La suite est une succession de descentes et de montées sur une crête presqu'entièrement dénudée d'arbres. C'est tout simplement magique!

 

L'ascension sur la crête est simplement grandiose
L'ascension sur la crête est simplement grandiose

 

Plus vous vous aventurez loin, plus vous aurez l'endroit rien que pour vous. Il ne serait pas surprenant que le sentier ne soit même pas tapé après les 5e ou 6e sommets. Il y en a 7 au total pour ceux que ça intéresse!

 

Tout au bout du sentier au 7e sommet
Tout au bout du sentier au 7e sommet

 

Si vous comptez faire l'entièreté du sentier, partez tôt, car cela vous prendra un certain temps! N'oubliez pas que le soleil se couche tôt l'hiver en Gaspésie. Il fait déjà pas mal noir à 15h30 en Janvier!

La randonnée complète fait 11.7 km pour 943 mètres de dénivelé et est classée comme difficile. Les frais d'accès à la Sépaq sont en vigueur, mais les chiens sont autorisés!

 

6. EXTRA : Le Mont Saint-Pierre

Si vous ne voulez pas vous aventurer dans les Chics-Chocs ou que vous voulez quelque chose de différent, j'ai une superbe proposition pour vous. Totalement gratuit et où les chiens sont permis, le Mont Saint-Pierre offre une randonnée accessible et vraiment belle! La vue sur le fleuve et la vallée au sommet de la montagne est franchement impressionnante!

 

La vue sur le fleuve Saint-Laurent est superbe
La vue sur le fleuve Saint-Laurent est superbe

 

L'accès se fait tout juste passé le village du même nom à partir d'un petit stationnement en bordure de la 132. Le sentier emprunte le chemin d'accès, non déneigé en hiver. Il est ensuite possible de bifurquer par le vrai sentier pédestre ou de continuer par le chemin.

 

La route est bien petite vue d'en haut, ça donne le vertige
La route est bien petite vue d'en haut, ça donne le vertige

 

La dernière partie peut se faire par un petit sentier sur le bord de la falaise tout juste après la croix. C'est très à pic et, disons que ça donne le vertige. Sinon, simplement continuez sur le chemin et vous arriverez facilement au sommet.

Un belvédère permet d'admirer le fleuve Saint-Laurent et c'est vraiment beau!

 

Le Mont Saint-Pierre vue de l'autre côté de l'anse
Le Mont Saint-Pierre vue de l'autre côté de l'anse

 

Le sentier fait 4.2 km pour 419 mètres de dénivelé et est classé comme intermédiaire.

Comments ( 2 )

Christine Yavner

Le chemin pour se rendre au sentier Ernest-Laforce n'est plus déneigé en hiver. C'est écrit sur le site de la SEPAQ. Et on y revient et avons dû rebrousser chemin (50 cm de neige sont tombés mardi).

    maxianos

    Bonjour Christine, nous avons fait des recherches et la route 16 pour se rendre au Mont Ernest-Laforce sera belle et bien déneigé à partir du 15 décembre ou avant si tout le permet.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping cart

0

Votre panier est vide.

Hit Enter to search or Esc key to close